Industrie 4.0 : Passé, présent et futur

L’industrie 4.0, aussi connue grâce aux “usines intelligentes”, est considérée comme la prochaine révolution industrielle. En fait, cette révolution a déjà commencé.

4.0 ? Cela veut dire qu’il y a eu 3 révolutions industrielles avant ? Exactement, et c’est ce dont nous allons parler maintenant :

Les 3 premières révolutions industrielles

Première révolution industrielle

La première révolution industrielle (fin du XVIIIe siècle) est connue pour la création de nouveaux systèmes puissants, grâce à des sources d’énergie transformées. L’extraction de charbon avec les machines à vapeur ont permis d’augmenter la productivité ainsi que de créer des produits plus sophistiqués. L’industrie métallurgique est née grâce à cette combinaison. C’était également le temps des premières machines à coudre.

Deuxième révolution industrielle

La deuxième révolution industrielle a eu lieu entre 1890 et 1910. La lampe à incandescence a été créée, et l’utilisation du pétrole a tout bouleversé. La production industrielle d’aluminium a également débuté. De nos jours, l’aluminium est une matière tout à fait courante, mais n’oubliez pas qu’elle n’a que 200 ans ! (et 100 ans pour la production de masse)

La partie la plus impressionnante et la plus connue de cette révolution est le début de l’automatisation dans les usines, principalement pour le militaire et l’automobile. Qui n’a jamais entendu parlé de Henry Ford et du fordisme ?

Troisième révolution industrielle

La troisième révolution industrielle a commencé dans les années 1970 et est toujours d’actualité aujourd’hui. Une nouvelle source d’énergie pour la production en masse d’électricité s’est développée : le nucléaire.

A cette époque les usines se sont équipées de systèmes robotiques, comme par exemple des bras robotisés, afin d’automatiser leur production.

C’était aussi le début des technologies numériques intégrées dans la vie de tous les jours. D’abord les ordinateurs de bureau, puis les micro-ordinateurs dans tous les systèmes courants que nous utilisons (distributeur de billets, voiture, domotique, ….). Après les ordinateurs personnels sont apparus les smartphones, tablettes, objets connectés. Et tout cela est lié à une chose commune : Internet.

Les technologies numériques et Internet ont changé en profondeur notre façon de vivre, de produire, de consommer, de partager des informations.

L’industrie 4.0

L’industrie 4.0 suit directement la troisième révolution industrielle, et a commencé il y a quelques années. C’est une sorte de mélange entre toutes les dernières technologies créées. Mais au lieu de les utiliser séparément, vous les améliorez et les utilisez ensemble pour former un “super système automatisé”, dans le but de fournir un service totalement différent.

Avec les technologies émergentes, telles que le calcul dans le cloud, l’Internet des objets, ou encore le big data, nous avons vu de nouveaux systèmes apparaître. Vous avez peut-être déjà entendu parlé des systèmes cyber-physiques, qui sont des systèmes globaux dans lesquels les technologies citées ci-dessus travaillent main dans la main avec les systèmes physiques, dans le but d’augmenter la productivité, la réactivité, les interactions homme-machine…

Les usines intelligentes

En créant un super-système, avec une collaboration étroite entre les technologies physiques et numériques, nous voyons émerger de nouveaux types d’usines, appelées “usines intelligentes”.

Dans une usine de ce type, vous n’avez pas à gérer chaque robot de façon indépendante pour automatiser votre système. Toutes les parties de l’usine sont liées entre elles, de façon à ce que chaque robot puisse adapter son comportement à l’environnement (ces robots sont appelés cobots), ce qui rend l’usine plus autonome.

Grâce aux calculs dans le cloud, plusieurs usines peuvent travailler ensemble dans un système encore plus global, et prendre des décisions décentralisées. Cela veut dire que vous, en tant que personne, ne contrôlez plus des “robots” : vous contrôlez un système global. Et cela change beaucoup de choses.

La production peut maintenant être adaptée à un client unique, ou à un petit groupe de clients. Imaginez vous conduire dans une voiture connectée. La voiture saura d’elle-même (Internet des objets) quand elle aura besoin d’une réparation, et contactera automatiquement le garage pour prévoir une révision ou commander une pièce fabriquée en usine.

Toutes ces informations seront remontées au “système global”, qui, après analyse (big data), sera capable d’adapter la production des usines.

En plus de cela, avec l’impression 3D, les usines et cobots pourront créer des produits personnalisés sans grandement impacter le prix global de production.

La suite ?

Toutes ces révolutions permettent d’augmenter la productivité des usines, de créer de nouveaux ou meilleurs produits, et de changer la vie des gens.

Cependant, il s’agit trop souvent d’améliorations par les usines, pour les usines.

Ce qui vient ensuite est la démocratisation de la robotique. Les robots sortiront des usines (dans des boîtes, et non pas en volant comme Iron Man), et feront partie de la vie de tous les jours. Les personnes verront leur vie changée avec l’industrie 4.0, pas seulement avec de nouveaux produits, mais avec tous les services apportés. Les usines ne seront donc pas les seules à bénéficier de l’industrie 4.0.

Chez Niryo nous pensons que nous devons aller encore plus loin, en rendant les technologies autour de la robotique accessibles à tous.

Et si vous pouviez posséder et utiliser votre propre robot de type industriel, pour améliorer votre vie quotidienne, créer de nouveaux produits personnalisés, apprendre, enseigner les nouvelles technologies…

2017-03-11T11:51:36+00:00

Leave A Comment