La robotique collaborative sert les besoins de professionnels issus d’horizons divers

Automatisation, formation professionnelle, recherche : les cobots sont là pour vous assister de manière durable.

Un cobot c’est bien, un écosystème complet, c’est bien mieux.

Un convoyeur facile à prendre en main, ça change la vie. Surtout, les possibilités d’usage et d’apprentissage n’en sont que décuplés et la courbe d’apprentissage n’en est que plus intéressante.

À l’aide d’objets (même externes à l’écosystème), il est possible d’utiliser un de nos robots collaboratifs dans des contextes infinis. En somme, de quoi stimuler votre soif d’apprentissage et de diversifier vos réussites !

Jouer avec un robot, ou quand la recherche s’amuse

Pourquoi peut-on considérer qu’un robot collaboratif est un véritable compagnon, et pas qu’un simple outil d’apprentissage ?

Car il peut aider les personnes à se divertir : après l’effort, le réconfort ! Ce cas d’usage mêlant robotique et Puissance 4 a été rendu possible par l’utilisation d’une intelligence artificielle développée par des chercheurs Français de l’Université Lyon 1.

Former avec flexibilité : la Deutsche Bahn l’a fait !

La formation professionnelle est réussie quand elle rassemble deux critères :

  • La sensibilisation à la technologie et à ce que la technologie permet de faire
  • L’application pratique avec peu (voire pas) de pré-requis et des moyens raisonnables.

La Deutsche Bahn fait confiance à Niryo pour la formation de ses techniciens, ainsi que pour leur montée en compétences (plus d’informations).

Apprendre l’étiquetage à un cobot

Il n’est pas rare de voir un robot déplacer un objet grâce à son gripper (sa pince) ou à l’aide d’une pompe à vide. Au-delà du déplacement, d’autres actions manuelles nécessitant une pression sont réalisables.

Ce scénario est déployable dans une salle de classe comme en milieu de formation professionnelle.

Parlez-nous de votre projet
Découvrez Ned2